Lifestyle

    Ma wishlist de fin d’année

     

     

    wishlist

    L’approche de Noël et des fêtes de fin d’année se fait sentir, l’heure de la wishlist a sonné. Cette année ma wishlist est courte parce qu’au fil du temps je comprends enfin la différence entre mes envies et mes besoins. Rien de ceci n’est d’un besoin vital mais chacune de ces choses aurait son utilité dans ma vie quotidienne.

    L’adaptateur

    L’adaptateur pour mon Macbook avec particulièrement la prise HDMI. A la maison nous n’avons pas de box reliant internet et la télévision mais nous avons un câble HDMI du coup ce serait que lorsque chéri joue sur son pc je puisse quand même regarder Netflix.

    Le présentoir

    Un présentoir pour cartes postales, mes cartes postales que j’illustre pour ma boutique Etsy. Plus facile pour gérer mes stocks et pour les exposer à mes amis.

    L’imprimante

    Une imprimante de poche, le cadeau le moins utile de cette wishlist j’avoue. Je prends de plus en plus d’importance dans le fait de garder des souvenirs matériels : photos et vidéos plus particulièrement. Alors pouvoir imprimer mes photos instantanément ce serait le top.

     

    Et votre wishlist de fin d’année, de quoi est-elle composée ? 🙂

     

     

    Liens

    Imprimante

    Présentoir

    Adaptateur

    Lectures

    Mémé dans les orties

    Mémé dans les orties est un roman d’Aurélie Valognes. Elle est également auteure de En voiture Simone ! et Minute, Papillon !

    Synopsis

    Ferdinand vit seul avec sa chienne Daisy dans un appartement qu’il a hérité lors de son divorce il y a plusieurs années déjà. Le voisinage ne l’apprécie guère. Mais il va devoir faire un effort lorsque sa fille décide de le mettre en maison de retraite. Seule Madame Suarez, concierge de l’immeuble et inspectrice désignée par sa fille, pourra déterminer si il peut rester dans son appartement.Meme-dans-les-orties

     

    Mon avis

    Je me suis beaucoup retrouvée dans le personnage de Ferdinand qui est casanier et n’aime guère le ménage. Malotru au premier abord, on découvre la personne sous le masque du vieux voisin qui embête tout le monde. Le point de vue de Ferdinand nous permet d’évoluer avec lui tout au long du livre. Son quotidien se transforme au fil des pages, on découvre de nouveaux voisins et leurs faces cachées. La fin m’a particulièrement émue, le dénouement est très beau.

    Bullet Journal

    Boutiques françaises spéciales bullet journal

    journaling

    Lorsque l’on commence un bullet journal on se rend vite compte qu’un certain matériel est nécéssaire si l’on veut faire des jolies présentations et mettre un peu de couleurs. On démarre souvent en retrouvant nos trousses d’école pleines de vieux stylos qui feront l’affaire pendant un temps. Mais dès que l’on veut certaines couleurs, des bujo avec des spécificités, il n’est pas toujours facile de se les procurer. Eh bien ils existent des boutiques qui vous permettent de réaliser vos rêves. Celles que je vais vous présenter sont françaises et dédiées aux loisirs créatifs.

    Trois boutiques françaises

    journaling

    journaling.fr

    Une boutique créé par une fana du bullet et qui sait exactement de quoi, nous bujoteurs, avons envie. Le plus ? Les kits qui regroupent autour d’un carnet un tas d’accessoires avec des motifs trop cools. Sur l’image, vous apercevez un kit au motif Lama par exemple 😉

    lafourmicreative

     

    lafourmicreative.fr

    Dans cette boutique, vous trouverez dans l’onglet « Papeterie & Scrap » une catégorie « Bullet journal » avec tout ce qu’il faut : tampons, journal, stylos etc. En plus de tout le reste des articles présents dans les autres catégories. Il y en a pour tous les goûts !

    toga

    toga-shop.com

    Dans cette boutique, tu trouveras ton bonheur au rayon « Embellir et personnaliser ». Des stickers, making tapes, paillettes, votre bullet journal va en voir de toutes les couleurs.

     

    Je suis curieuse, connaissiez-vous ces boutiques ? 🙂

    Bullet Journal

    Ma semaine sur une seule page

    Après une semaine à l’école où j’ai encore complètement zappé mon bujo, je m’y remets. J’ai eu des doutes, j’ai voulu prendre un agenda à un moment. Puis j’ai pensé à toutes ces options qu’offre le bullet journal et en particulier le fait d’avoir des trackers ou même de pouvoir suivre mes objectifs sur tout un mois.

    Une nouvelle mise en page

    En plein essai d’une nouvelle mise en page débusqué sur pinterest. Ma semaine n’est plus sur une double page mais sur une seule. Gain de place dans mon bujo et en plus je le « construis » plus rapidement aussi. La reprise de l’école m’a bien fait comprendre que j’aurais moins de temps à consacrer à mon bujo. Je mise donc sur un layout très simple. Mais je garde mes principaux outils : la to-do list et les trackers.

    une seule page

    Je vais me baser sur cette mise en page pour les semaines à venir et surement jusqu’à la fin de l’année. Après, d’ici là, j’aurais peut-être une routine plus construite qu’à l’heure actuelle et je pourrais consacré plus de temps à mon bullet journal.

    Mon bujo se transforme jour après jour en instrument de travail plutôt que de loisir car c’est ce dont j’ai besoin actuellement pour me tenir à jour. J’espère à court terme pouvoir mélanger les deux pour le rendre agréable et avoir toujours envie de l’ouvrir.