Articles Outils

SocialChamp, un sérieux adversaire de Buffer

socialchamp

L’outil de gestion venu à point nommé pour moi. L’offre à 10$ de Buffer ayant disparu je m’étais mise en quête d’un outil similaire avec les mêmes options et pour le même budget.

Après avoir épluché pas mal de sites sur les différents outils de gestion de réseaux sociaux je suis tombée sur SocialChamp, qui n’était pas mon premier essai.

La première chose que je regarde c’est bien évidemment si le site est sérieux. Même si l’habit ne fait pas le moine c’est tout de même plus agréable de travailler sur un outil fini. SocialChamp est disponible seulement en anglais mais détient un design qui rassure, alors je me suis lancée dans la période d’essai.

Le design est épuré. Chaque chose est à sa place et se distingue facilement. Dans l’ajout de contenu, j’ai retrouvé un peu de Buffer avec l’alignement des différents réseaux avec comme une sidebar regroupant les différents profils, un système également présent sur le dessus du bloc de texte.

publication-socialchamp

La planification est simplifiée : ce sera à telle heure, telle date. On peut également choisir de mettre sa publication dans la queue afin qu’elle soit publiée plus tard, en tête de la queue ou de la publier instantanément.

L’observation des publications programmées n’est pas optimisée puisque la sidebar n’est pas synchronisé avec l’onglet de création de contenu. Mais on peut voir le détail en liste ou sur un calendrier, il faut juste s’assurer d’être sur le bon profil.

calendrier-socialchamp

Il y a également les onglets suggestions et statistiques mais j’avoue je ne les utilise pas (oups).

suggestions-socialchamp

Attention tout de même, l’outil est beau, simple et pas cher mais j’ai dû réclamer pour avoir ma facture. J’ai d’ailleurs pu tester le tchat plusieurs fois (pour connaître les moyens de paiement : c’est seulement par carte !) et j’ai toujours eu une réponse rapide et répondant à mes attentes.

En bref pour une tâche simple comme de la programmation cet outil est impeccable mais n’en attendait pas plus.

Previous Post Next Post

You may also like

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :